Rendre votre avis public : Oui
Connaissez vous la charte nationale des engagements réciproques ? : Oui
Avez été informé de la démarche proposée par la ville de Paris ? : Oui
Êtes vous interressé-e-s par cette démarche de co-construction ? : Interressé :-ø
Serez vous présent.e le 28 Juin à 10h00 dans les locaux du CAC ? : Non
Votre avis sur le charte: : Plutôt d'accord
Vos critiques et remarques: : Si la Ville de Paris s’engage dans la présente charte à « valoriser et promouvoir le fait associatif auprès des Parisiennes et des Parisiens » en donnant entre autres plus de visibilité à leurs actions artistiques et culturelles, cela doit aussi passer par une réflexion sur la programmation des équipements culturels de la Ville de Paris.
Il existe des associations culturelles dans tous les quartiers, dont l’exigence artistique est un levier pour faire avancer la reconnaissance de droits culturels pour toutes et tous et des quartiers populaires en particulier. Or, nous constatons qu'il est de plus en plus difficile d’être programmé en bonne et due forme par les équipements culturels de la Ville de Paris. Avec cette charte, il nous semble donc urgent de s'interroger sur les orientations choisies par l’institution pour représenter et promouvoir les viviers artistiques et culturels associatifs existants dans les quartiers populaires parisiens.
Des dynamiques partenariales et des complicités artistiques pérennes peuvent se nouer dans les quartiers entre équipements culturels et associations, mais cela n’est possible que grâce à une volonté politique forte.