PLAN DE RELANCE ET FINANCEMENT À LONG TERME DU MONDE ASSOCIATIF/ESS
Quelles perspectives concrètes ?
Quelles pistes de travail ?


1/ LES ÉLÉMENTS DU CONTEXTE POUR CONSTRUIRE UNE SÉQUENCE DE TRAVAIL À L'AUTOMNE 2020

- Le 3 Septembre présentation par le gouvernement du plan de relance.
En matière environnementale et sociale, les réactions associatives pointant limites, insuffisances et incohérences ne se font pas attendre
> voir par exemple ici le communiqué d'ATD 1/4 monde "les plus pauvres sacrifiés dans le plan de relance"
> Voir plus globalement la réaction du Mouvement Associatif par communiqué du 7 Septembre "Plan de relance, copie à compléter pour la vie associative"
> Voir la réaction d'ATTAC : un plan NI SOCIAL NI ECOLOGQUE et la vidéo d'Aurélie Trouvé
> Et celle de l'UFISC qui appelle à une "re-vitalisation culturelle"

- En ce qui concerne spécifiquement le volet ESS du plan de relance, voir le détail dans ce communiqué du gouvernement

- 7 septembre, JM Lucas met sur la table une proposition macro-économique autour d’un dispositif de prêt massif de très long terme de l’ordre de 8 milliards d’euros.

- Fin Juin, le Mouvement Associatif avait déjà rendu public « 10 mesures pour sauver les associations » en s’appuyant sur un travail d’enquête pour partir d’un constat de l’existant après le confinement.

- Tout cela va rencontrer une de nos actualités de la rentrée : la sortie du rapport de l’observatoire des libertés associatives qui se conclut par 12 préconisations dont celle consistant à créer un fond d'initiative-interpellation citoyenne

- Il serait intéressant de voir comment cet ensemble de proposition rencontre ou peut rencontrer des avancées collectives envisagées dans le cadre du projet ECOOSYSTÈME

- Voir également comment ces pistes de travail rencontrent ou peuvent rencontrer des perspectives macro-économiques dessinées dans le « plan de déconfinement de l’économie » réalisé par LFI et également dans le plan de développement de l’ESS conçu au sein du PCF.

- Sans compter que ces analyses peuvent utilement faire écho à des réflexions conduites au niveau de certaines fondations progressistes (Fondation pour le Progrès de l’Homme, Fondation Un Monde Par Tous, Fondation Terre Solidaire etc)

2/ PREMIERS REPÈRES DE CALENDRIER ET TEMPS FORTS POUR CONSTRUIRE UN TRAVAIL COMMUN

- 25 septembre matin (jour de l’AG du CAC) : présentation-discussion autour du DispositiF conçu et proposé par JM Lucas [à priori à OPALE - possibilité de suivre en visio]
- 9 et 10 novembre séminaire du CAC : quels scénarios d’évolution du monde associatif (y compris le scénario que nous voudrions voir advenir et qui devra nécessairement comporter une réflexion sur les manières dont nous finançons idéalement le secteur associatif demain)
- 21 novembre mise en place d’une journée acteurs-chercheurs co-organisée avec JL Laville