Ceci est une version archivée de FilActu à 2019-12-11 03:30:56

Petit fil d'actualité/veille



Politis Éco-socialisme versus populisme - 05/06/2019

Contredisant la thèse populiste, la centralité de la question sociale et l’urgence climatique rendent pertinente la hiérarchisation des luttes autour d’une stratégie écolo-socialiste.


Reporterre Pour éviter l’effondrement du vivant, il faut changer l’agriculture et l’alimentation - 06/05/2019

Les États membres de l’IPBES, le « Giec de la biodiversité », ont adopté un rapport inédit qui alerte sur l’effondrement du vivant. L’agriculture industrielle et la consommation de viande sont les causes majeures de ce déclin. Un changement de modèle agricole et une reconnaissance des peuples autochtones pourraient permettre d’éviter l’extinction.

Le Réseau Action Climat (RAC) lance l'Observatoire climat de nos élus européens

+ vidéo de présentation de l’observatoire climat
Cet Observatoire vise à apporter de la transparence sur l’action des députés et du Gouvernement avant les #Europeennes2019

Lettre ouverte des associations au Président de la République « Entendez l’alerte climatique ! » [18 avril 2019]



Le RAC Un nouveau contrat pour une société plus écologique et plus juste - le 21/02/19

Ce "nouveau contrat" est un document produit en inter-association (après moult péripéties et débats entre nos orga) pour "répondre" à la crise actuelle - en fait mieux mettre en avant ce qu'on ne mettait jamais en première ligne mais portions toujours : le volet un peu plus social de nos mesures (même si franchement il y a de la marge d'amélioration).

Rapport d’Attac : « Les grandes entreprises françaises : un impact désastreux pour la société et la planète ! » - le 19/01/19

Attac France, en partenariat avec l’Observatoire des multinationales, publie ce rapport qui synthétise le véritable bilan des entreprises du CAC 40 en matière de justice sociale, justice écologique et justice fiscale. A l’occasion du Forum économique mondial de Davos 2019 et de la deuxième édition du « Choose France summit », Attac France fait une série de propositions concrètes lesquelles, si elles étaient mises en œuvre par les pouvoirs publics, contribueraient à répondre aux exigences de justice sociale, fiscale et climatique, aujourd’hui portées par la majorité de la population.

La ZAD et le Colibri : deux écologies irréconciliables ?

article paru dans lundimatin#166, le 21 novembre 2018
De la "famille zéro déchet" qui participe à sa première marche pour le climat au radicalisme des cortèges de tête, l’écart est grand, immense même.*
Ce texte de Maxime Chédin, a paru initialement dans la nouvelle revue Terrestres. Il décortique le Petit manuel de resistance contemporaine de Cyril Dion afin de mettre à jour les tensions qui tiraillent les différentes formes de résistances écologiques.

Rapport du G.I.E.C.

(Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat )

Article de septembre 2018

Après le S.O.S. de 700 scientifiques, début septembre 2018, un rapport spécial de 400 pages a été publié, le lundi 8 octobre 2018, par le G.I.E.C. (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat ) après des discussions dures avec les représentants de 195 Pays, en Corée du sud. C’est le rapport de la dernière chance qui entretient une très petite chance de limiter, à la fin du siècle, le réchauffement de notre planète Terre à + 1,5°C par rapport à la période préindustrielle.
Or, la température de notre planète a déjà augmenté de + 1°C à cause de l’activité humaine, depuis l’ère préindustrielle et nous sommes, par manque de volonté, sur une courbe de réchauffement catastrophique de + 3°C minimum, à la fin du siècle. Le rapport montre d’ailleurs, que si nous n’arrivons pas à limiter la température à + 1,5°C mais à + 2°C, il voici quelques conséquences qui en résultent pour ce demi degré de différence :
  • hausse du niveau de la mer : à + 1,5°C : de 26 cm à 77 cm à + 2°C : 10 cm de plus et 10 millions de plus de personnes menacées,
  • intensité des vagues de chaleur à + 1,5°C : plus chaudes de 3°C à + 2°C : plus chaudes de 4°C,
  • fonte complète de la banquise en été, à + 1,5°C : une fois par siècle à + 2°C : une fois, tous les 10 ans,
  • chute annuelle des prises des pêcheries à 1,5°C: moins1,5 million de tonnes à +2°C: moins 3 millions.

‘‘Contenir le réchauffement exige des actions très ambitieuses dans tous les domaines ; énergie, industrie, gestion des terres, transports, bâtiments, urbanisme… ce qui signifie un changement radical de comportements et de modes de vie…’’ Valérie Masson-Delmotte, membre du GIEC.

GIEC 2018 : présentation par Valérie Masson-Delmotte le 18 oct 2018 (via site Espéranza 21)

Voir le doc PDF ICI

Climat : rapport du GIEC quelques enseignements attendus - AFP le 1er oct 2018

Lire ICI

Climat et effondrement - Bastamag le 16 oct 18

- Article Bastamag Seule une insurrection des sociétés civiles peut nous permettre d’éviter le pire

Capitalisme : victoire par chaos climatique - #DATAGUEULE 83

La question environnementale est un enjeu qui traverse toutes les couches de nos sociétés : Etat, entreprises et société civile. Logique puisque l'état de la planète est lié au système qui régi notre monde et dans lequel nous baignons toutes et tous : le capitalisme. Alors que les initiatives se multiplient du côté des citoyennes et des citoyens, et à quelques jours du lancement de la COP24, faisons un petit état des lieux de l'(in)action du secteur privé et de certains acteurs publics. Avec Alice Baillat, chercheuse l'Institut des Relations Internationales et Stratégiques (IRIS) : http://www.iris-france.org/chercheurs...


Écologie, par isacac