L'université d'été du CAC - 2 au 4 juillet à Marseille


Cette année nous poursuivrons notre tour de France des régions les plus "sinistrées" de France pour le monde associatif, après le fiefs de L. Vauquiez en 2017 à Lyon, celui de X. Bertrand à Amiens en 2018, nous serons à Marseille en région PACA en 2019 !!

Ci-dessous un document de travail partagé pour construire ce temps fort (dernière M.A.J 3 mai)

La "gare" dédiée aux UE est en cours de construction ICI

Pour mémoire Toutes les Universités d'été précédentes

RUPTURE ET ÉMANCIPATION  !

Pour une transformation solidaire, écologique et démocratique de la société grâce à l’action des associations citoyennes


5ème édition des universités d’été du CAC – Collectif des Associations Citoyennes - 2 au 4 Juillet 2019, Marseille


JOUR 1 – CONTEXTE HISTORIQUE DU RÔLE DES ASSOCIATIONS CITOYENNES

Prise de recul, inscription de l’analyse de la portée de leur action sur le temps long

JOUR 2 – REGARDS SUR LE PRÉSENT DES ASSOCIATIONS CITOYENNES

Ce qu’elles font, ce qu’elles apportent aujourd’hui / ce qu’on leur empêche de faire et les éventuels bâtons dans les roues au quotidien

JOUR 3 – REGARDS SUR L’AVENIR DES ASSOCIATIONS CITOYENNES

Prospectives, perspectives et anticipation : comment construit-on les temps suivants ?



ANNEXES : De quelques précisions à mi mai...


1/ PRÉCISIONS PRATIQUES


2/ PRÉCISIONS SUR LES TEMPS DE TRAVAIL PROPOSÉS

2.1 Précision sur la plénière de départ
3 interventions complémenaires qui pourront avoir vocations à être retranscrites et publiées ensuite par le CAC
  • • Associations et Histoire, histoire de l’associationnisme en France, en Europe et dans le monde (JL Laville)
  • • L’invention citoyenne et concrète de la solidarité, rôle des associations dans l’histoire de la protection sociale en France (JC Boual)
  • • Histoire de l’inscription de la solidarité dans une économie politique à Marseille… et au-delà (B. Lasnier, P. Coler)

Note : ces 3 approches historiques sucessives auront pour point commun évident de nous projeter dans le présent, toutes déboucheront sur des élements de réponse à la question : où en sommes-nous aujourd’hui
Exemple : L’histoire de l’associationnisme en France, en Europe et dans le monde, où en sommes-nous aujourd’hui?

2.2 Ateliers participatifs de l’après-midi du premier jour

  • • Atelier 1 « mon histoire, notre histoire »
  • • Atelier 2 « petite histoire, grande Histoire »
  • • Atelier 3 : Le CAC, communiquer une histoire (une histoire de communiqués)

Objectifs de ce temps d’ateliers participatifs  Après une matinée de plénière avec des apports de contenu analytique, l’idée de l’après-midi est de permettre aux participants de s’exprimer et produire : documenter, faire raconter, dire, écrire, recueillir, mettre en forme et en partage des témoignages venant dire et exprimer sous de multiples formes le rôle des associations citoyennes à travers le récit et la connaissance mutuelle de leur histoire (la leur propre… mais aussi la leur « collective » appréhendée dans un ensemble plus vaste constitué par leur histoire et l’histoire des autres associations présentes]

Atelier 1 « mon histoire, notre histoire »
L’animateur forme des groupes non-aléatoire (associations relativement proches dans leurs objets) et successivement 2 membres du groupe interrogent le 3ème sur son histoire, en lui faisant préciser son point de vue sur les grandes étapes de sa structures, ses représentations, questions et analyses sur cette expérience.
Ce moment est consigné en une prise de note qui donne la trame d’un témoignage pour enchaîner ensuite sur un premier travail de mise en forme de l’histoire d’une structure mise en partage.

Atelier 2 : Petite histoire, grande Histoire
But : échanger sur les raisons et moteurs de nos engagements, organiser la transmission de nos expériences politiques à partir d’une fresque préparée qui permet à l’animateur de mobiliser le groupe à partir de la question : quels éléments de la petite et de la grande Histoire vous ont amené ici aujourd’hui ?

Atelier 3 : Le CAC, communiquer une histoire (une histoire de communiqués)

Le 10ème anniversaire du CAC approche. De la circulaire Fillon de 2010, en passant par l’État d’urgence, la « start-up nation », jusqu’à l’introduction des SIB en France, les enjeux de la COP 21, le désastre du CICE ou de la suppression de l’ISF, la suppression des contrats-aidés... le CAC a offert finalement via ses communiqués (en moyenne une douzaine par an) la chronique d’une décennie politique sur laquelle nous pensons utile de revenir pour mieux éclairer les combats encore à mener.
L’idée de cet atelier consisterait en une première séance de travail en vue de la publication d’un ouvrage édité pour le 10ème anniversaire et qui reviendrait sur les communiqués les plus importants pour souligner leur éventuelle actualité et donner lecture des enjeux pour la décennie à venir.
Cet atelier est plutôt conçu pour ceux qui ont suivi l’évolution du CAC mais les « regards neufs » seront également les bienvenus !

2.3 Les plénières « rencontres marseillaises et régionales » (fin de journée du mardi et du mercredi)

En fonction des disponibilités et des discussions voir comment organiser et agencer au mieux les témoignages d’associations dont voici une courte présentation ci-dessous.

  • • Associationnisme et femmes des quartiers Nord (voir ici)
Comment financer des initiatives d’économies solidaires ? L’expérience de la loi Italienne sur la confiscation de biens appartenant à la mafia donne des idées à des femmes des quartiers Nord, elles viendront nous en parler.

  • • Hôtel du Nord, à qui appartient (l’histoire de) la cité ?
Une expérience incroyable et réussie de création d’une coopérative -Hôtel du Nord- qui propose finalement un autre récit des quartiers Nord qui donne à voir autrement son patrimoine, un « récit collectif » à travers des actions très concrètes : Accueil chez l’habitant, balades patrimoniales, marchés de produits locaux, projet d’agriculture urbaine… .

  • • B-A Balex
Le droit est un sport de combat… Et un levier d’action pour les plus faibles. Cette conviction est au coeur du projet associatif de B-A Balex… qui viendra également nous parler de son histoire récente, une histoire de résilience (ou comment survivre à de sevères et brusques baisses de financement public)

  • • Collectif « un centre ville pour tous »
[description à continuer...]

IMPORTANT À NOTER POUR DÉVELOPPER, CREUSER, PRÉCISER : discussion avec Pierre-Alain et Hervé le 17/04 avec idée d’avoir un temps de chapeau introductif qui serait une analyse de l’écosystème associatif marseillais.
De la même façon qu’à Rennes, un militant avait proposé et présenté une description de l’histoire des relations entre la ville et les associations, nous pourrions avoir un temps où les acteurs (auto-)analysent le contexte dans lequel ils évoluent… Même si, à la différence de Rennes, en raison des relations particulières entre associations et collectivités, ce temps sera davantage centré sur les particularismes locaux du travail inter-associatif)
Suite à cette présentation générale, la parole serait donnée donc à des associations pour donner à voir et à illustrer des points un peu plus spécifiques liés à leur action.


2.4 Le temps du midi : repas et « buffet de la gare »

Pour faciliter la participation des associations au CAC, l’équipe construit actuellement une « gare centrale » (voir à quoi ressemble cette gare ici) c’est-à-dire un espace simple et unique accessible en ligne où chacun peut trouver facilement (grâce à un gros effort de rangement et d’organisation) les ressources nécessaires et les informations indispensables sur les actions en cours… Bref chacun peut « y prendre le train en marche »
Comme à l’occasion de chaque conseil d’administration du CAC et, nous proposerons à ceux qui le souhaitent, pendant le repas-buffet, un petit temps où nous présentons les dernières nouveautés et avancés dans la construction de cette gare centrale pour favoriser la prise en main de cet outil de partage et d’amplification du travail du collectif (quels éléments nouveaux sur cette gare ? Comment y prendre un document, comment en déposer un, comment créer sa fiche dans l’annuaire des contributeurs, comment se mettre en lien d’une région à l’autre etc, etc ? Toutes les réponses à ces questions, et bien plus encore, sont données lors de ces moments conviviaux)


2.5 Précisions sur les ateliers du deuxième jour au matin

Pas si simple de suivre l’actualité dense et foisonnante du CAC, un petit temps (1 heure) sera consacré le mercredi matin à un panorama de l’évolution du travail pour les 5 axes qui structurent l’action du Collectif :

L’enjeu est de, dès la fin de matinée, permettre ensuite de « basculer » plus facilement, grâce à cette mise à niveau et à égalité d’informations, dans la production d’idées, d’analyses et d’échanges fructueux pour aller plus loin sur chacun de ces 5 axes abordées de différentes manières jusqu’à la fin de l’université d’été.
Pour ceux qui ont suivi de près les développements du CAC cette année (ou tout simplement ceux qui préfèreraient s’y rendre), un autre atelier est proposé visant à rédiger un texte exprimant de manière relativement synthétique des idées importantes ressortant de ces trois jours (à la manière et éventuellement, dans le prolongement, de la déclaration écrite lors de l’université du CAC à Lyon en 2017 intitulée « LA SOCIÉTÉ CIVILE, C’EST NOUS (reprenons le pouvoir) »)


2.6 Idées à creuser, préciser sur les temps d’ateliers « prospectifs » du 3ème jour au matin

Voir le lien entre les 2 ateliers « les communs et les associations » et « les communes et les associations » (peut-être est-ce un seul et même atelier?), notamment voir comment intégrer à ces réflexions celles liées à la notion de "démocratie d'intervention" (illustrées par l’exemple des chartes des communs des villes italiennes etc)
NB peut-être proposer à la FPH de travailler avec nous sur cet atelier ?


2.7 Temps parallèles et complémentaires à l’UE du CAC

Suite à des discussions, l’AG du MES se tiendra au même moment et au même endroit que l’UE du CAC pour mutualiser des temps de travail, de la logistique et permettre croisement des publics.
De la même façon, un temps de travail de la coalition « civitates – France - Paca » pourra avoir lieu en simultané et permettra ainsi aux participants d’aller également sur des ateliers de l’UE


2.8 Comme à Amiens une table de livre

Partenariat à construire comme l’année dernière avec une bonne librairie locale pour avoir une table « Lire des livres délivre... » + table de presse.
Y disposer évidemment et y présenter les « productions du CAC »

MAIS ALLER + LOIN : avoir une table c’est bien, la faire vivre c’est mieux, d’où l’idée de construire un « mini-mini-salon du livre avec l’association « colère du présent » qui a, en ce domaine, un grand savoir-faire


2.9 Comme à Amiens, sortir de nos murs

La balade militante de la ville d’Amiens avait été géniale ! Et plébiscité par les participants.
Dans l’idéal, trouver des partenaires pour construire un temps similaire qui permet de « s’aérer » et de rencontrer les acteurs autrement (plutôt donc en fin de journée)