webinaire "compta Care" du 3 mai par coop des communs


Comptabilité CARE (Comprehensive Accounting in Respect of Ecology) - 80 à 90 personnes connectées
LIEN vers la vidéo du webinaire et la page de suivi du groupe Coop des Communs

Webinaire articulé autour de ces ressources :
- le lien vers le support qui sera déposé sur cet article : https://coopdescommuns.org/fr/comptabilite-care-webinaire-le-3-mai-de-14h-a-16h/
- présentation sur le site de la coop des communs https://coopdescommuns.org/fr/comptabilite-et-communs/
- le lien vers le formulaire d'évaluation du webinaire : https://airtable.com/shr7kxqNCrNzjRKq8

Introduction par
  • Nicole Alix qui présente la Coop des Communs et ses objectifs (distingue "commun" des "communs")
  • Clément Moriat - du CERCES
  • JB Jobard - le Collectif des Associations Citoyennes (depuis 2010)
  • Rémy Seillier - France Tiers Lieux (depuis 2019 cherche soutenir les tiers lieux)

Daniel Le Guillou


Alors qu’elle est généralement considérée comme une technique neutre, la comptabilité est porteuse d’une certaine vision du monde dans laquelle, actuellement, l’homme et la nature n’ont pas la place qui leur revient.
Dans le cadre comptable actuellement en vigueur, la conservation du capital financier est une obligation. Il n’y a pas d’équivalent, dans les comptes de l’entreprise, pour préserver le capital humain et le capital naturel : ces capitaux ne figurent pas au bilan et les nécessaires actions de préservation sont laissées à l’appréciation de chaque organisation... Elles ne sont pas toujours établies sur la base de normes élaborées de manière incontestable tant du point de vue technique que démocratique et, de toute façon, elles n’ont pas d’impact sur les comptes de l’entreprise (on renvoie à des « annexes » : RSE…..).
Or, la compréhension de l’entreprise passe par sa comptabilité : les actionnaires, les salariés, les partenaires ont une connaissance de l’entreprise à travers sa comptabilité. C’est un socle sur lequel d’autres outils de gestion vont venir se greffer. Elle est au fondement de toute décision de gestion et des analyses réalisées par les financeurs.
Alors qu’elle est généralement considérée comme une technique neutre, la comptabilité est porteuse d’une certaine vision du monde dans laquelle, actuellement, l’homme et la nature n’ont pas la place qui leur revient.
C’est donc le modèle comptable qu’il convient de revoir en prenant en compte les mesures de préservation des capitaux humains et naturels. C’est l’objectif poursuivi par le modèle comptable CARE que de procéder à une extension du champ d’application de la comptabilité générale : les capitaux humains et naturels sont inscrits dans les comptes de l’entreprise au même titre que les capitaux financiers, comme des dettes à rembourser.

Pour continuer de débattre sur les comptas écologiques, bienvenue à Grenoble fin mai… "Compter ce qui compte vraiment : le temps de la comptabilité écologique" (retour d'expériences d'entreprises, échanges avec l'équipe de la chaire d compta, la coop des communs, la 27ème région, etc...)

Le groupe Compta CARE de La Coop des Communs a été créé en 2018.
  • Il mène deux types d’actions :
  • sensibilisation : sensibiliser les organisations de l’ESS à la méthode CARE dans le cadre d’une approche par les communs,
  • expérimentation : développer et accompagner des expérimentations et des recherches-actions portant sur la mise en œuvre de la méthode dans l’ESS et les communs, capitaliser sur ces expérimentations pour approfondir la méthodologie.

La Coop des communs est partenaire du Cercle des comptables environnementaux et sociaux (CERCES).

Quelques ressources citées :


Intervention introductive J-Baptiste Jobard : pourquoi le CAC a proposé de mettre en place ce wébinaire

LA COMPTA CARE ET CAC

Merci alors effectivement je peux préciser en 2 minutes dans quel cadre ce webinaire s’inscrit pour nous.

Il s’inscrit d’abord dans le cadre général de ce qu’est le CAC depuis ses débuts en 2010, c’est-à-dire un espace de travail pour des militants associatifs qui leur permet de comprendre et lutter contre la marchandisation de l’action associative (c’est-à-dire pour faire vite le fait que les associations sont de plus en plus poussées vers le marché).

Mais il s’inscrit plus précisément dans le cadre d’un projet qui se précise actuellement qui est la conception d’un observatoire citoyen de la marchandisation de l’action associative.

Nous ne souhaitons évidemment pas être dans une posture seulement « défensive » avec cet observatoire, le but est de constituer un outil qui permette de voir comment se met en place cette marchandisation mais aussi comment les associations trouvent des réponses pour y faire face et inventent un certain nombre de solution pour contrer cette marchandisation.

Il y a des solutions exogènes et des solutions endogènes.
Et c’est ce qu’on explore notamment dans ce livre QUEL MONDE ASSOCIATIF DEMAIN
mais les solutions endogènes nous intéressent tout particulièrement tout simpement car elles nous sont directement accessible (qui ne veut pas dire qu’elles sont faciles pour autant bien sûr)
mais, en gros, il n’appartient qu’à nous de faire l’effort de trouver nos outils de fonctionnement le plus en accord avec nos valeurs… de façon à faire correspondre nos actions avec nos principes d’actions.

Par exemple, nous pouvons penser aux outils quotidiens qui sont nos outils numériques. On peut chercher à utiliser plutôt les logiciels libres que les GAFAM
et autre exemple, d’outils de fonctionnement quotidien : la comptabilité
c’est très important car les outils, la technique, n’est jamais neutre !
Les outils déploient des logiques et c’est ce qui nous a intéressé avec la compta CARE : la cohérence avec les raisons d’être de nos structures qui peuvent se présenter autour d’une grande thématique qui est celle du PRENDRE SOIN…. Une sorte de référentiel qui s’oppose au référentiel de prédation, de concurrence de tous contre chacun, d’une certaine irresponsabilité aussi quant aux conséquences de nos choix et de nos actions.


articles et documentation :

https://www.alternatives-economiques.fr/care-repenser-comptabilite-bases-ecologiques/00102213
sur le site du CAC